Lettre ouverte à mes enfants

Mes ADOrables,   Les années passent et je vous regarde aller avec la plus grande satisfaction! Fiston, tu as fait ton entrée à l’école secondaire la tête haute, confiant et décidé à réussir. F…

Source : Lettre ouverte à mes enfants

Advertisements

Lettre ouverte à mes enfants

Mes ADOrables,

 

Les années passent et je vous regarde aller avec la plus grande satisfaction!

Fiston, tu as fait ton entrée à l’école secondaire la tête haute, confiant et décidé à réussir.

Fifille, tu continues de rayonner à l’école alternative où tu nages comme un poisson dans l’eau, entourée d’amis et d’adultes sincères et animés de projets stimulants. Tu te prépares aussi à prendre le grand virage de l’école secondaire. Tu y es presque!

J’ai cette chance inouïe d’avoir des enfants épanouis, intelligents et en bonne santé.

Je suis choyée. Gratitude.

Mais je vais vous dire mes beaux trésors, j’ai surtout la chance d’avoir des enfants qui se taquinent et jouent ensemble, s’entraident et s’encouragent.

J’ai la chance d’avoir des enfants qui s’aiment.

Je reprends ici les paroles d’une chanson d’Yves Duteil que j’aime beaucoup:

Je vous aime

De vous aimer si fort

D’être tout à la fois

Et la soif et la source

Votre amour m’éclabousse

Et m’entraîne avec lui

Dans vos îles aux trésors

 

enfants-avant-lecole-15-05-27-11

Ce que j’ai envie de vous dire ce matin, c’est qu’il n’y a pas plus beau cadeau pour un parent que de voir ses enfants s’aimer.

 

malo-et-pier-au-bowling11080936_659875864124196_5254765340799919164_n

Chaque fois que vous riez ensemble, complices

Chaque fois que l’un de vous offre son aide à l’autre

Chaque fois que vous vous montrez solidaires dans les moments difficiles ou que vous vous défendez l’un l’autre

Chaque fois que vous vous concertez en secret pour m’adresser une demande avec plus de force

Chaque fois que vous choisissez le pardon plutôt que la rancune ou la colère durable

Chaque fois que l’un demande conseil à l’autre

Chaque fois que l’un conseille l’autre

Chaque fois que vous vous chamaillez gentiment

Chaque fois que vous vous concertez pour me faire… une surprise (un petit déjeuner au lit ou un massage à quatre mains)!

Chaque fois que vous vous encouragez dans vos loisirs

Chaque fois que vous célébrez vos réussites mutuelles,

Chaque fois que vous vous soutenez dans les moments de peine, d’impuissance ou de déception

Chaque fois

C’est le plus beau et le plus universel des cadeaux.

Je vous souhaite de garder cette relation tendre et vivante pour toujours; elle vous protégera de la solitude, de la peur et des coups durs.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Dix bonnes raisons de remercier les entraîneurs de nos enfants

 

Il y a du plaisir à rencontrer les yeux de celui à qui l’on vient de donner. 

Jean La Bruyère 

L’été tire à sa fin, la rentrée scolaire bat son plein, le moment est venu de tourner la page sur les vacances et les belles activités estivales de nos enfants. Bien souvent, ces activités se terminent par une petite rencontre amicale autour d’un léger repas, d’une crème glacée, d’un feu de camp ou d’une piscine. C’est l’occasion de se dire au revoir, mais surtout de remercier tous ces parents-entraîneurs qui, de près ou de loin, se sont engagés sans compter auprès de nos enfants.

Cette année, fifille a choisi le soccer et fiston le baseball. Comme vous, j’en ai passé des heures à les conduire à leurs pratiques ou à leurs matchs (les terrains n’étaient pas toujours à la porte et des soirées entières y sont passées), à les encourager dans les meilleurs… et les moins bons moments, tantôt sous un soleil de plomb, tantôt sous la pluie.  Les conditions météo n’étaient pas toujours optimales…

les-entraineurs14086414_10154007592574037_5293058758556325647_oÀ l’arrière-plan, nos parents-entraîneurs veillent au grain         Photo : Caroline Mireault

Comme toujours, j’en ai retiré de la fierté, beaucoup de plaisir, ET en même temps… je dois avouer qu’il m’est arrivé de trouver ça demandant de les accompagner. Alors quand je pense à toutes ces heures investies bénévolement par les entraîneurs de mes enfants (et leurs précieux assistants), une bouffée de gratitude m’envahit. C’est bien simple, si j’en avais les moyens, je leur offrirais une semaine de vacances pour la destination de leur choix! Vous conviendrez avec moi qu’un tel répit serait largement mérité! Or les entraîneurs se contentent le plus souvent d’une chaleureuse poignée de main…

Je ne sais pas ce qui motive ces indispensables bénévoles, hommes ou femmes, jeunes et moins jeunes. L’envie  de tisser des liens? De transmettre des connaissances? De redonner aux jeunes ce qu’ils ont reçu de leurs propres entraîneurs?

 Quoi d’autre?

Prenons-nous seulement le temps de découvrir ce qui les incite à s’impliquer avec autant de générosité?

En cette fin de saison, j’aimerais remercier tout spécialement François Paquin, coach de baseball et ses précieux assistants: Jean-François, Daniel et Stéphane.

Ma reconnaissance va également à Sébastien St-Amant, coach de soccer et à ses deux bras droits : Éric et Isabelle.

Grâce à vous, mes enfants…

  1. … se sont bien amusés cet été
  2. … ont fait des apprentissages techniques
  3. … ont développé leur esprit d’équipe
  4. … ont tissé de belles amitiés
  5. … ont appris à perdre et à gagner, toujours la tête haute
  6. … ont forgé leur caractère
  7. … ont testé leurs limites
  8. … ont passé moins de temps devant les maudits écrans
  9. … ont encouragé les commerces de crème glacée
  10. … ont des chances de devenir entraîneurs à leur tour!

Pour toutes ces raisons, je vous REMERCIE.

Vos valeurs de gratuité et de responsabilité me touchent.

Et votre sens de l’engagement m’inspire.

Une communauté vivante est une communauté qui grouille de bénévoles.

14233208_918356571609456_7990688729245614146_n

Les Jays de L’Assomption et leur équipe d’entraîneurs à l’issue des championnats provinciaux     Photo: Aïcha Van Dun

***

L’action bénévole en chiffres

Sur le site du Réseau de l’Action Bénévole du Québec  (www.rabq.ca ), on trouve toutes sortes de statistiques impressionnantes, dont celles-ci:

  • Annuellement au Québec (cette statistique remonte à 2010), plus de 2,4 millions de Québécois âgés de 15 ans et plus réalisent du bénévolat. 
  • Les bénévoles québécois ont contribué, au cours de l’année 2009, pour 385 millions d’heures auprès d’organismes de différents secteurs ; culture et loisirs, services sociaux, santé, religion, environnement et développement, etc.
  • Une estimation de la valeur des heures de bénévolat réalisées au Québec et qui seraient rémunérées au salaire moyen versé au sein des organismes communautaires  représenterait 7 milliards de dollars.

 

Amis lecteurs, je vous invite à envoyer cet article à vos entraîneurs, en guise de reconnaissance. La gratification fait toujours chaud au coeur, sans compter qu’elle incite les bénévoles à poursuivre leur implication!