Les portes tournantes du sexe et de l’amour

1000 (1)

Photo : Frans Van Dun

« Ce n’est peut-être que par l’amour que l’on revisite notre capacité d’aimer.» 

Hélène Dorion

Ce matin, j’ai une pensée pour tous les parents séparés de mon entourage et spécialement pour les mamans en qui je me suis souvent reconnue, au cours des deux dernières années…

Grande soeur chérie, proches amies, inspirantes collègues, amies de mes amies, connaissances lointaines… je vous ai observées, je vous ai écoutées et avec vous, bien souvent, je me suis interrogée.

Hier soir, je suis tombée sur cette phrase d’un certain Pascal Obispo – «Où est l’amour qu’on nous avait promis?»  – et j’ai pensé amoureusement, je ne suis décidément plus la même.  

En quoi sommes-nous différentes après la séparation du père de nos enfants (ou de leur deuxième mère, c’est selon…)? Qu’est-ce qui a changé? Où sont passées les jeunes femmes qui s’abandonnaient librement au sentiment amoureux?  Pourquoi sommes-nous devenues si tristement réalistes, prudentes, pragmatiques, réfléchies et suspicieuses de l’amour? Pourquoi avançons-nous avec tant de précaution? Par lucidité? Par peur d’avoir mal? Pour ménager nos enfants? Est-ce un simple réflexe de protection après la cassure?

Si l’amour est magie et exaltation, comment l’accueillir à nouveau après l’ultime désenchantement de la dissolution non seulement de cet idéal du couple longue durée, mais aussi et surtout de l’unité familiale qui nous était si chère (ce qui me manque : être témoin des signes de l’amour partagé entre mes enfants et leur père / voir mes enfants heureux en présence de leur papa)?

Malo et son père 1011626_728640640509024_6852982647364586915_n

Ma fille, petite, et son père

Aujourd’hui, pleinement conscientes de la fragilité de l’amour et de la part d’idéalisation et d’aveuglement des amours débutants (comment ne pas sourire le jour où notre ex nous lance, dans un élan de gentillesse bien senti: «Je suis TELLEMENT plus compatible avec ELLE!!!), nous rencontrons non sans une certaine méfiance, à l’affût de ces fameux signes que nous aurions dû décoder dans le temps! 

Si nous pouvions lire l’avenir dans une boule de cristal! Si seulement les relations intimes et amoureuses venaient avec la garantie que notre confiance ne sera plus bafouée, que la parole donnée ne s’envolera pas et que l’aventure qui un soir nous appelle, sexuelle ou amoureuse ne tournera pas au vinaigre. Bien sûr, une telle garantie n’existe pas… Sans doute faut-il s’en réjouir. L’incertitude et le doute ne font-ils pas partie du plaisir de toute rencontre ou expérience significative?

En ce beau samedi matin, j’en viens à la conclusion qu’entrer dans les portes tournantes du sexe (on a forcément un peu de rattrapage à faire de ce côté au sortir d’une relation longue durée!) et de l’amour, après une séparation, c’est accepter de faire le don d’une part -plus ou moins grande- de liberté à cet(te) autre qui nous intrigue et nous attire…

Les filles, ne soyons pas trop sur nos gardes.

L’amour est un don mutuel et libre qui exige une bonne dose de confiance en l’avenir pour prendre racine.

Et pour qui sait lire entre les lignes en terminant son jogging…

La vie nous réserve parfois de belles surprises!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s