Malorie Harvey : lauréate du Concours littéraire provincial de St-Ours 2016

HARVEY, Malorie. Il m’a choisi, Concours littéraire provincial de St-Ours,

St-Ours, 2016, 30 p.   ISBN: 978-2-924711-25-5

 

Samedi dernier, ma belle grande fille, Malorie, recevait le 3e prix d’une valeur de 200 $ du Concours littéraire provincial jeunesse de St-Ours pour son tout premier roman, Il m’a choisi, dans la catégorie roman 9-13 ans. 

Je tiens à remercier les nombreux bénévoles du Regroupement littéraire jeunesse pour leur engagement auprès de la relève littéraire! Motivée par ce concours, Malorie, qui lit et écrit depuis de plusieurs années déjà, a trouvé l’énergie de mener un projet littéraire d’envergure (30 pages à son âge, c’est beaucoup!) jusqu’au bout.

Je félicite Malorie pour ses efforts soutenus, je souligne sa persévérance et je l’encourage à écrire toute sa vie dans le plaisir et la détente, comme elle sait si bien le faire!

 

Résumé de l’intrigue

Dominique et Dominic sont de grands complices! La première est une fille sensible alors que le second est un non-voyant très optimiste. Son handicap peut lui apprendre une tonne de choses; il peut s’imaginer un monde intérieur et a la chance de voir le vrai coeur des gens. Mais… le réalisera-t-il? Dominique, qui a des broches depuis peu, saura-t-elle garder la tête haute? Chose certaine, les deux inséparables amis s’entraident pour surmonter leurs épreuves que vous découvrirez dans un touchant journal intime…

***

Extrait du roman 

10 mars

Étrange que c’est Dominique qui perde confiance en elle, qui se fasse insulter, qui doive se faire remonter le moral par son meilleur ami… Avant, c’était moi qui étais dans cet état. Je perdais confiance en moi, je me faisais insulter et Dom devait régulièrement me consoler. C’était à cause de mon handicap.

Moi, je suis passé à travers cette épreuve. Un peu à cause des broches de Dominique, oui, on a arrêté de m’embêter. Mais ce que je veux dire, c’est que peu importe si on m’insulte encore un jour, je ne serai plus atteint par les mots qu’on m’adresse. Je vais être capable de garder la tête haute, sans pleurer pendant des heures, enfermé à double tour dans ma chambre.

Il est évident que mon problème est bien plus compliqué que le sien, car ses broches, elle va les enlever, un jour. Elle aura même de superbes dents. Alors que moi… je vais rester non-voyant toute ma vie.

Donc si je suis capable de passer par-dessus mon problème, eh bien! Dom aussi.

C’est exactement ce que j’ai dit à mon amie hier. La pauvre, elle a encore eu une montée d’émotion.

 

La remise du prix au Salon littéraire du 28 mai dernier  

Photos : Frans Van Dun

Publicités

Une réflexion sur “Malorie Harvey : lauréate du Concours littéraire provincial de St-Ours 2016

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s